samedi 16 juin 2018

L'apoxyomène de Croatie









Apoxyomenos (le «grattoir») est l'un des sujets conventionnels de la sculpture votive grecque antique; il représente un athlète, pris dans l'acte familier de gratter la sueur et la poussière de son corps avec le petit instrument incurvé que les Romains appelaient un strigil.
Un apoxyomenos en bronze substantiellement complet de ce modèle, qui tend sa main gauche, près de sa cuisse, a été découvert par René Wouten du nord de la mer Adriatique entre deux îlots, Vele Orjule et Kozjak, près de Lošinj en Croatie, en 1996. Rene Wouten trouvé la statue de bronze entièrement couverte d'éponges et de la vie marine. Aucune partie de la statue ne manquait, bien que sa tête ait été déconnectée du corps. 
À 1.92m de long, la statue est actuellement considérée comme une copie hellénistique de Apoxyomenos de Lysippos du deuxième ou premier siècle BCE; il est conservé au musée Mimara de Zagreb en tant qu'apoxyomenos croate. Il partage avec le bronze d'Ephèse «l'individualité presque faciale du visage, nullement un type« classique », avec sa mâchoire large et charnue et son menton court et ses« cheveux rendus rugueux et indisciplinés par la sueur et la poussière ».

4 commentaires:

  1. Ce samedi 16, vers 18h45, l'image ne s'affiche pas :-(

    RépondreSupprimer
  2. On le voit à 20h30 ! et, en effet, il mérite d'être admiré !
    Merci pour vos billets

    RépondreSupprimer
  3. ..."au musée Mimara de Zagreb", je m’empresse de le noter, en espérant admirer ce bel Apoxiomenos de visu très bientôt ! Aussi d’actualité avec l’expo d’Orsay, la polychromie encore visible sur le visage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous aurez au moins quelque chose à admirer à Zagreb car en 1976, date de ma seule incursion dans cette ville, je l'avais trouvée bien moche, mais cette cité a du s'améliorer depuis 40 ans.

      Supprimer