mercredi 13 juin 2018

Otto Lohmuller









1 commentaire:

  1. Merci pour le partage de cette courte série. L'oeuvre d'Otolo est vaste, et trouvable sur la toile; elle reste globalement pour moi, techniquement certainement maîtrisée, mais d'une parfaite froideur, sans la gaîté saine et joyeuse d'un Joubert ni la force romantique échevelée d'un Gourlier.
    Merci pour vos billets

    RépondreSupprimer