lundi 2 juillet 2018

exposition Fromanger à la galerie Jeanne Bucher-Jaeger




En cette fin de printemps Gérard Fromanger à la galerie Jeanne Bucher-Jaeger nous propose en une quinzaine de tableaux une mini rétrospective de 40 ans de peinture, une sorte de "digest" de sa grande rétrospective d'il y a quelques mois au Centre Pompidou et cela avec souvent des tableaux jamais ou très peu vus. 





























3 commentaires:

  1. Bravo pour l’étrange superbe dernière photo que j’avais d’abord prise pour une peinture ( mais elle ne serait pas dans le style de Fromanger). J’ai finalement cru comprendre "l’effet" en regardant mieux la chose rouge disposée devant la galerie, sur la première photo) Toutes ces peintures rassemblées semblent intéressantes ; comme toujours en plus, agréablement décoratives. L’autoportrait en gris et traces gestuelles m’a paru tout à fait surprenant pour un Fromanger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière photo en effet demande une explication. L'image a été faite à travers ce que Fromanger appelle un souffle. Il en installait en 68 près de bâtiments publics ou dans des lieux emblématique pour que l'on perçoive à travers le paysage en rouge... clin d'oeil j'ai fait de même pour son exposition.

      Supprimer
  2. Mais oui bien sûr les "souffles" de Fromanger ! D’où ces représentations en rouge qu’on retrouve souvent dans ses peintures : ici sur la 3ème image, le tableau avec les photographes. Je me souviens même maintenant que c’est Godard qui en 68 filmait les réactions des passants, et qu’ils avaient eu je crois des ennuis avec la police à ce sujet …

    RépondreSupprimer