vendredi 6 juillet 2018

les Laurens, une famille de peintres


Ci dessus, de jolie bergers d'Arcadie par jean-Pierre Laurens,  le jeune frère de De Paul Albert Laurens, le plus célèbre de la famille  qui a peint le tableau immédiatement ci-dessous; un beau jeune homme représentant la Poésie. Il fut l'ami de Gide. Aux pieds du garçon git un masque qui je trouve a une ressemblance certaine avec "oncle André". Le dernier tableau "Le triomphe de Cémence Isaure" est de Jean-Paul Laurens, le père des deux autres Laurens.   





Je remercie Ismau de m'avoir fait connaitre ces tableaux

2 commentaires:

  1. Merci pour cette présentation ! Elle me donne envie de retourner voir ces trois séduisantes peintures, réalisées par les Laurens père et fils au Capitole de Toulouse. À l’époque lointaine de ma découverte de ce fameux hôtel de ville, j’avais admiré le faste de ses décors début de siècle : de très nombreuses peintures des années 1900, dans des styles divers plus ou moins naturalistes ou académiques. Mais je n’avais pas remarqué le nom des "Laurens". C’est plus tard que j’ai appris que Jean-Paul Laurens était un peintre d’histoire largement représenté à Orsay et dans de nombreux programmes de décoration, suffisamment reconnu pour avoir fait l’objet d’une exposition monographique à Orsay en 97. Exposition qui s’est ensuite déplacée à Toulouse dont ce peintre était originaire. Je n’avais pas compris alors qu’il était le père de Paul-Albert Laurens l’ami de Gide, peintre également, très présent dans « Si le grain ne meurt » puisque condisciple à l’école alsacienne, puis compagnon de son 1er voyage en Algérie.
    Enfin ce n’est que maintenant, grâce à vous, que je remarque - c’est très amusant et frappant – la ressemblance en effet du masque de la poésie avec Gide ...!

    RépondreSupprimer
  2. Malheureusement je n'ai pas vu l'exposition de 97 à Orsay.

    RépondreSupprimer