mardi 10 juillet 2018

Louis-Leopold Boilly (1761-1845) - Portrait d'un jeune officier


Louis-Leopold  Boilly (1761-1845) 
Portrait d'un jeune officier

Extraordinaire destinée que celle de Louis Léopold Boilly, peintre, miniaturiste, et graveur français, connu notamment pour ses scènes de la vie parisienne dans les années qui suivent la Révolution. Il expose pour la première fois au Salon de 1791 et se fait connaître tant pour ses portraits et ses peintures en trompe-l'œil que pour ses scènes de genre aux thèmes galants ou grivois. En 1794, il est dénoncé par le peintre Jean-Baptiste Wicar, révolutionnaire puritain, et la Société républicaine des Arts menace de le faire poursuivre pour obscénité par le Comité de salut public. Pour sa défense, il invite les agents du Comité à venir dans son atelier et leur montre une série de toiles sur des sujets patriotiques, dont un Triomphe de Marat exécuté à l'occasion du concours de l'an II organisé par le gouvernement révolutionnaire.  En 1823, Boilly produit une série de lithographies humoristiques intitulée  "Les Grimaces" dont est extraite cet autoportrait... série qui va le mener dira-t-il lui même non sans humour directement a être fait chevalier de la Légion d'honneur et quelques années plus tard a devenir  membre de l'Institut de France. " La grimace mène à tout,  vous dis-je  " écrira-t-il dans son discours de réception.  Des 4500 portraits et  500 scènes de genre qu'il a peint dans sa carrière seule a peine le dixième est parvenu jusque'a nous. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire