vendredi 2 novembre 2018

Accrochage Eugène Leroy à la galerie Claude Bernard














Paris, octobre 2018



2 commentaires:

  1. Amusante coïncidence : le jour même où vous avez publié ce billet, je visitais le Musée Eugène Leroy à Tourcoing - le MUba, qui mérite vraiment le détour. Il possède de très nombreuses œuvres de cet artiste, très bien présentées ( et par ailleurs d’autres artistes et oeuvres intéressantes)

    http://www.muba-tourcoing.fr/COLLECTIONS-ART-ET-ARTISTES/COLLECTIONS-DONATION-LEROY/DONATION

    Je suis heureuse de retrouver maintenant avec vos photos ces peintures singulières, curieusement d’ailleurs là toutes plus "lisibles" que celles du MUba. Mais j’ajoute que toutes celles que j’ai vues au musée, je les ai vraiment appréciées davantage cette fois en partie grâce à vous - connaissant l’estime que vous avez pour ce peintre - et je vous remercie de cette belle découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout en ne comprenant pas bien en quoi j'ai pu vous faire apprécier ce peintre, j'en suis néanmoins heureux de ce fait. J'ai découvert ce peintre alors que j'étais tout jeune et qu'il était peu ou pas du tout connu. Je ne me souviens plus où. Peut-être dans cette même galerie Claude Bernard qu'alors je fréquentais régulièrement c'est là que j'ai découvert Bacon, David Hockney qui n'était pas encore très célèbre en France, ou Peter Blake... J'ai immédiatement été subjugué par les apparitions dans les tableaux d'Eugène Leroy avec leur technique si particulière.

      Supprimer