dimanche 4 novembre 2018

Daveld































2 commentaires:

  1. Ah ..la lumière blafarde des écrans qui a remplacé le rayon divin tombant des cieux sur l'ange fidèle ... genre Botticelli...merci pour cette amusante série
    et pour vos autres billets

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup au contraire cette lumière qui éclaire le visage alors que parfois le corps reste dans l'ombre. Ce que je regrette c'est que le regard rivé sur le petit écran du téléphone les garçons ne lèvent jamais les yeux.

      Supprimer